El Nino en déclin, La Nina pointe à l’horizon

Depuis un an, la Terre est en phase El Nino. Cela signifie que la zone de mesure 3.4, c’est-à-dire le Pacifique Central est plus chaud que la normale d’au minimum 0.5° sur une période de 3 mois. Comme nous l’avons détaillé tout au long de cette année, l’anomalie est en réalité monté nettement plus haut, jusqu’à 2.8° environ. Les conséquences ont été mondiales, depuis le Pacifique à l’Europe, et de l’Asie Centrale aux Amériques. Mais toute « bonne » chose a une fin : El Nino a connu son pic de chaleur fin décembre, et les températures actuelles du Pacifique sont déjà revenues au niveau d’août 2015. Durant les prochaines semaines et les prochains mois, nous allons revenir à des conditions neutres, voire même à des conditions La Nina.

Lire la suite

Le Pérou affronte son enfant Jésus

(Cet article est dédié à tous les Péruviens qui m’ont chaleureusement accueilli dans leur pays et à qui je continue de penser très fort, particulièrement en ces jours un peu difficiles).

Au 20° siècle, les pêcheurs péruviens constataient à des intervalles de temps plus ou moins réguliers un réchauffement anormal des eaux de la côte Nord, de Trujillo à Tumbes, perturbant ainsi leurs pêches. En effet, les eaux classiquement froides apportées par le courant de Humboldt sont de bonnes conditions pour le développement des poissons de la région, notamment l’anchois. Lorsque ces eaux se réchauffent, les poissons ont tendance à fuir ces conditions anormales. Les pêcheurs constatant cette anomalie aux alentours de la fin décembre, ils la surnommèrent « El Nino », en référence à l’Enfant Jésus. Cependant, c’est au maximum solaire, vers fin février/début mars, que les conditions sont les plus favorables pour un impact majeur de El Nino sur le pays qui l’a nommé. Et l’épisode exceptionnel 2015-2016 ne déroge pas à la règle. Cet article propose une chronologie des événements région par région tout en la replaçant dans son contexte météorologique.

Lire la suite

Et le climat s’est effectivement détraqué en 2015 …

En avril 2014, notre équipe avait écrit un article qui peut paraître aujourd’hui prophétique au vu du bilan établi conjointement par la NOAA et la NASA. Cet article se terminait par la phrase suivante : « Cependant, nous pouvons noter que la tendance serait d’avoir une année 2015 exceptionnellement chaude, probablement record, au niveau global. » Nous vous proposons donc de revenir sur quelques chiffres de cette année folle où le climat s’est effectivement détraqué.

Lire la suite

Et le climat se détraqua en 2015

ENSO   ENSO signifie El Niño Southern Oscillation. Pourrait-on commencer un article avec un acronyme encore plus incompréhensible ? Pour comprendre, nous allons devoir parler du Pacifique tropical. Le Pacifique tropical   Il convient de regarder en premier lieu l’Océan Pacifique. C’est la plus grande masse d’eau sur Terre, et de loin. En temps normal, … Lire la suite