Anthologie de la désinformation météorologique : la fiabilité des prévisions

Introduction
 

Le temps faisant partie de notre quotidien pour sa prise en compte dans l’organisation et le déroulement de notre travail, de nos activités, et de nos vacances, il est très largement consulté sur différents canaux, depuis les simples radios et télévisions jusqu’aux moyens les plus modernes, comme les réseaux sociaux et les nouveaux appareils de haute technologie. De plus, les changements climatiques et les phénomènes qui y sont largement liés contribuent à un intérêt chaque année plus massif pour la météorologie et les spécialités qui tournent autour. Dès lors, lorsque les prévisions entendues sur tous ces canaux ne se sont pas réalisées ou les phénomènes extrêmes ne sont pas prévus, la population a une fâcheuse tendance à dénigrer tout le travail des météorologistes. Ces comportements négatifs à répétition, largement motivés par une certaine frustration, de l’incompréhension, de l’ignorance, mais aussi amplifiés par une désinformation chronique de la part des médias généralistes nous amènent à aborder ce deuxième volet sur la désinformation météorologique.

Lire la suite