L’Islande : paradis des hivernophiles

Terre de glace, d’air frais et pur, de feu et de volcans, l’Islande est sans aucun doute le pays des amateurs de nature sauvage et sans limite… C’est avec plaisir que je me suis rendu dans ces contrées lointaines et que j’écris aujourd’hui ce billet essentiellement axé sur le climat et la météo locale particulièrement sauvage de ce pays, à l’image de ses paysages ! 

On ne va pas en Islande pour chercher la chaleur et le beau temps fixe pendant des semaines certes. Mais pour ceux qui étaient en manque de soleil après les semaines de grisaille que l’hiver belge peut fournir, ce n’est pas une mauvaise solution non plus ! En effet, les crêtes anticycloniques et dépressions se succèdent dans l’Atlantique nord et puisque l’Islande se trouve en plein milieu de celui-ci, au niveau du cercle polaire arctique, c’est l’endroit rêvé pour observer différents éléments se déchaîner. Cependant après la pluie (ou la neige) vient le beau temps, c’est bien connu et l’Islande n’échappe pas à cet adage. C’est d’ailleurs plus vrai encore dans ce pays où les anticyclones ne restent pas coincés pendant une semaine entière dans une position défavorable. Cela évite la formation de nuages bas persistants comme chez nous en novembre/décembre. Tout ça pour dire que le soleil fait partie intégrante de la vie des Islandais et que si jamais il n’est pas au rendez-vous, attendez quelques minutes ou une journée tout au plus et il se montrera. 

Lire la suite

Juin 2016 : un mois très humide … et chaud !

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a beaucoup plus en Belgique, et plus généralement en Europe Occidentale, durant la dernière semaine de mai, et pendant tout le mois de juin 2016. Cet article n’a pas pour but d’aller forcément à contre-courant de cette constatation, et de venir dire que juin 2016 fut un mois agréable. Par contre, il nous paraît intéressant et fondamental d’expliquer quelques singularités de ce mois plutôt hors-normes en le replaçant dans le cadre plus vaste de la climatologie des mois de juin depuis une soixantaine d’années, et d’ainsi montrer que juin 2016 fut un mois très humide, peu ensoleillé, normal pour les températures, mais en réalité chaud !

Lire la suite

Parions à Paris sur les +1.5°C…

Introduction

L’accord signé par l’ensemble des pays de ce monde en Décembre 2015 à Paris s’était donné pour objectif de limiter le réchauffement à +2°C au-delà du niveau de température du 19ème siècle (dite période « préindustrielle ») et de poursuivre les efforts pour limiter la hausse des températures à +1,5°C. Nous savions déjà que c’était une promesse d’ivrogne, mais la planète Terre vient de le confirmer en apportant un démenti cinglant à ces belles promesses creuses. En effet, le mois de Février 2016 vient de franchir cette barre des 1.5°C d’après les données des stations de surface. Retour sur ce mois à nouveau des plus exceptionnels.

Lire la suite

Et le climat s’est effectivement détraqué en 2015 …

En avril 2014, notre équipe avait écrit un article qui peut paraître aujourd’hui prophétique au vu du bilan établi conjointement par la NOAA et la NASA. Cet article se terminait par la phrase suivante : « Cependant, nous pouvons noter que la tendance serait d’avoir une année 2015 exceptionnellement chaude, probablement record, au niveau global. » Nous vous proposons donc de revenir sur quelques chiffres de cette année folle où le climat s’est effectivement détraqué.

Lire la suite

De la Californie à l’Alaska : un climat totalement déréglé

Pour nombre de personnes, l’image que l’on a de la Californie, c’est celle d’un Etat de l’Union où foisonnent acteurs, mer, et soleil, et où la vie semble agréable, mis à part les tremblements de terre. Le climat y est doux et sans excès apparent, bien à l’écart des descentes arctiques en hiver, et des … Lire la suite

Le courant Jet, moteur du temps dans les zones tempérées

En météorologie, il est difficile d’expliquer le temps et les phénomènes extrêmes sans passer par le courant Jet, cette rivière atmosphérique circulant aux latitudes tempérées et séparant l’air froid du Pôle et l’air chaud des Tropiques. Son mécanisme est simple : plus le contraste de températures entre le Nord et le Sud est grand, plus … Lire la suite