Dans l’Alberta, « notre maison brûle »

« Notre maison brûle et nous regardons ailleurs. La nature, mutilée, surexploitée, ne parvient plus à se reconstituer et nous refusons de l’admettre. L’humanité souffre. Elle souffre de mal-développement, au Nord comme au Sud, et nous sommes indifférents. La terre et l’humanité sont en péril et nous en sommes tous responsables. […] Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas ! Prenons garde que le XXIe siècle ne devienne pas, pour les générations futures, celui d’un crime de l’humanité contre la vie. » Ces quelques mots ont été prononcés par Jacques Chirac lors de la conférence sur le développement durable, à Johannesbourg, le 2 septembre 2002. La métaphore de « la maison qui brûle » convient évidemment très bien aux événements dramatiques qui ont actuellement lieu dans la région de Fort McMurray, dans la Province canadienne de l’Alberta. Des incendies sans précédent ravagent des milliers d’hectares, et reposent la question de l’implication conjointe de El Nino et du réchauffement climatique.
 
 

Lire la suite