TENDANCE A LONG TERME: De saison.

Bonsoir, 

Ces prochains jours, jusque vendredi inclus, nous serons toujours sous l’influence de l’anticyclone « tortue » qui s’étend sur une grande partie de l’Europe continentale. Malheureusement, celui-ci n’empêchera pas quelques fronts très affaibli de glisser sur le flanc nord de sa carapace et ainsi donner des nuages ponctuels sur notre pays, mais aussi un temps sec et de plus en plus doux. On peut déjà observer, également, la formation de l’anticyclone « patate » et de la dépression « baleine » qui seront déterminants pour les jours qui suivent. 

Run GFS (parallèle) pour vendredi 22 mars 01h locale. 

En fin de week-end, l’anticyclone « tortue » se retrouvera éjecté et amoindri du côté  des Balkans, plutôt rapide la bête me direz-vous. En attendant, la dépression « baleine » en profitera pour tenter une incursion vers la mer du nord, repoussée tant bien que mal par l’anticyclone « patate » qui prendra vigueur. Ce type de temps provoquera une baisse sensible du mercure et un temps plus instable pour le début de la semaine prochaine (giboulées). 

Run GFS (parallèle) pour le dimanche 24 mars à 01h locale. 

A l’arrière de la dépression baleine qui ira terminer sa course en Méditerranée, nous assisterons à la protection de l’anticyclone patate en grande forme. Sa position devrait permettre une lente remontée du mercure, les nuits resteront fraîches voire froides (gelées rependues). 
En dehors de possibles bancs de brouillard isolés en début de journée, il devrait faire assez dégagé. 

Run GFS (parallèle) pour le jeudi  28 mars à 19h locale. 

En toute fin de période, la fiabilité baisse nettement. En effet, la nouvelle dépression islandaise « pieuvre » et un autre anticyclone « enclume » se livreront bataille pour prendre la place de l’anticyclone « patate » qui ira faire des frites sur l’est de l’Europe. Dans ces conditions, début avril devrait être de nouveau plus frais avec le retour des giboulées. 
Affaire à suivre… 

Note: Malgré l’aspect un peu enfantin, des animaux ou objets remplaçants les traditionnels noms donnés aux centres de pression, la visualisation de l’évolution de la situation est à mon sens beaucoup plus aisée ainsi. De plus, vous remarquerez que la taille des icones est généralement proportionnelle à leur zone d’influence.

Voici la tendance complète reprise sous forme de tableau (pour la Belgique):


Bref, un peu à l’image de ce cliché de Kévin Dewachter pris dimanche dernier à  Genappe-Baisy-Thy, c’est un temps de saison, sans excès, qui nous attend ces  prochains jours: 

Merci de partager l’information autour de vous, passez une excellente soirée. 

A bientôt. 

Michael – Info Météo

 

3 réflexions au sujet de « TENDANCE A LONG TERME: De saison. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.