N’Y A-T-IL VRAIMENT PLUS D’HIVER EN BELGIQUE ?!

Beaucoup d’entrevous, amateurs d’or blanc crient au désespoir tant les prévisions tardent à annoncer d’abondantes chutes de neige, pour les régions de plaine notamment.
Pour répondre à la question première, il est tout d’abord fondamental de s’imaginer un hiver typique en Belgique, ce qui n’est pas une mince affaire.
En effet, notre climat étant tempéré (à la frontière entre la forte influence océanique de l’Atlantique et une continentalisation qui commence à se faire sentir en Ardenne), les excès ne sont pas légions vers le chaud comme vers le froid, néanmoins de belles surprises, si les conditions sont réunies, peuvent se produire.

Ensuite, « tordons le cou » à certaines croyances populaires qui présentent les hivers avant 1990 comme froids et neigeux d’office. Par exemple, selon les statistiques de l’IRM, après plusieurs hiver très neigeux dans les années 80, au cours de l’hiver 1989, on n’a pas observé de neige au sol à Uccle : ce sera la seule fois au cours du siècle.
En janvier 1932, 1969, aucune chute de neige ne fut observée à Uccle. Autrement, en février, aucun flocon ne fut observé à Uccle en 1959, 1972, 1975, 1980 et 1982.

A contrario, plus près de nous, on se rappellera du 26 novembre 2005 avec 21 cm et du jour de la Saint Nicolas 1998 avec 20 cm mesurés à Uccle. De plus, en 1996, une couche de neige de 47 cm est mesurée à Elsenborn (Bütgenbach).
Encore plus récemment, le dernier épisode neigeux important, s’étalait entre la fin novembre 2010 et le début janvier 2011, 48 jours d’enneigement consécutif furent enregistrés à Florennes (299m) et 51 jours au Mont-Rigi (674m) avec un maximum à 71 cm. La hauteur maximale en Belgique ayant été comptabilisé le 9 février 1953, on mesura alors 1,15 m de neige à Botrange (Waimes).
Sinon, en dehors de l’hiver, on garde tous en mémoire la Pâques 2008 qui nous avait gratifié de 12cm records à Uccle.

Sinon, bien entendu, certains hiver « anciens » furent particulièrement blancs. En 1956, la neige recouvre toute la Belgique. Elle est exceptionnellement abondante dans les Flandres et le Hainaut occidental, avec des épaisseurs de 23 cm à Middelkerke et Chièvres, 26 cm à Wevelgem et Renaix et 34 cm à Ramegnies (Beloeil).
Un peu plus tard, du 25 décembre 1962 au 5 mars 1963, de la neige au sol a été notée pendant septante et un jours consécutifs (parfois seulement sous forme de traces) à Uccle. En 1973, des chutes de neige très abondantes : épaisseurs de 34 cm à Ottignies, 40 cm à Beauvechain et Gembloux, 81 cm à Botrange (Waimes)… A Uccle, on mesure une couche de neige de 34 cm, ce qui est la deuxième valeur la plus élevée du siècle (ex-aequo avec 1925). Il ne faut pas oublier non plus certains hivers très neigeux des années 40 qui jouent sur notre mémoire sélective, en pensant à la plupart des combats sous la neige durant la deuxième guerre mondiale (offensive des Ardennes).

En tout cas, de mémoire d’homme, le centre de notre pays n’a jamais vraiment croulé sous la neige et c’est même en début d’hiver que la couche est souvent la plus importante. Par exemple, comme on l’a vu, on note 34cm le 30 novembre 1925 à Uccle ou encore en le 28 novembre 1973, ce sont bel et bien les valeurs maximales pour notre station de référence.
Voici un excellent lien qui vous permettra de comparer l’enneigement à Uccle, année après année: https://www.meteobelgique.be/…/d…/enneigement-decadaire.html

En conclusion on peut déplorer que les chutes de neige sont, ces dernières années moins fréquentes que durant le siècle passé mais peut-être pas moins abondantes (en moyenne il neige 25 jours à Uccle sur un hiver). Les espoirs ne sont donc pas perdus pour les nombreux impatients qui espèrent voir de la neige sous 200m d’altitude ces prochaines semaines. Mais soyons réalistes, les 50cms et plus, ce n’est pas pour les régions de plaine 😀 . A l’heure actuelle, c’est un hiver sans grande histoire, d’ailleurs, il s’éloigne peu des normes.

Voici le tableau des jours d’ouverture pour la station de ski de la Baraque Fraiture (photographié par Jean-Francwès)

Source: l’ IRM et MeteoBelgique

Michael – Info Météo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.