Records en vue

ENCORE UN JOUR D’ETE (>25°C) À UCCLE, DES RECORDS LECHES MAIS PAS BATTU 🌞🔥 (publication du 16 octobre 2018) 

Mesdames et messieurs, on y est, c’est la 61 ième fois qu’on atteint ou qu’on dépasse 25°C à Uccle, et plus que probablement la dernière. C’est seulement 5 jours en-dessous du record de 1947.
Le record (controversé) du jour d’été le plus tardif fut le 18 octobre 1921, valeur corrigée par rapport aux « normes » d’observation de l’époque. Sinon, nous égalons le record du 16 octobre …2017, record aussi pour la deuxième décade du mois avec 25,7°C. Aujourd’hui, nous avons finalement relevé 25,6°C comme température maximale, c’est donc rappé de peu. En soi, c’est la seconde température maximale supérieure à 25ºC la plus tardive jamais observée depuis le début des relevés homogénéisés en 1901.

 

« De plus, depuis le 11 octobre, trois records journaliers de température maximale ont été battus à Uccle.

11 octobre : 24,1ºC (précédent record 23,2ºC en 1906)

13 octobre : 25,6ºC (précédent record 24,8ºC en 2001)

14 octobre : 24,4ºC (précédent record 23,4ºC en 1990)

16 octobre : 25,6ºC (à un dixième du record de 25, 7ºC en 2017)

Il ne faut pas trop prêter attention aux records journaliers de température, mais 3 records successifs, ça devient tout-de-même interpellant. » (Source Sud Info)

En parlant de l’année 1921, elle ressemble à s’y méprendre à la situation que nous connaissons actuellement. Même encore plus extrême concernant la sécheresse (voir l’article ci-joint):
https://imeteo.be/…/1911-1921-secheresse-et-chaleur-records/

Pour la petite histoire l’hiver qui s’en est suivi fut conventionnel avec des périodes douces alternant avec des descentes froides, pas spécialement très pluvieux, ni neigeux. Donc, pour répondre à certaines rumeurs, non, nous n’allons pas d’office payer le prix fort ces prochains mois 😉 (même s’il faut dire que novembre 2021 avait été un des plus froid du siècle, -4°C par rapport à la normale). 

——————————————————————————————————————————

RECORD NATIONAL FINLANDAIS ÉCRASÉ DE +1.5°C (publication du 14 octobre 2011) 

Je vous parlais hier de la possibilité de voir le record de chaleur pour un mois d’octobre battu en Finlande et c’est finalement un total de plus de 20 stations au moins qui l’ont battu ! Avec une température de 20.9°c, l’ancien record de 19.4°c datant de 1985 est donc battu. Toujours en Scandinavie, le record mensuel de chaleur pour un mois d’octobre a été approché à un dixième près avec jusqu’à 25.5°c à Tafjord. le record qui s’élève à 25.6°c date de 2005.

Antoine.

 


Publication du 13 octobre 2018 à 21h35 

Tout comme l’année passée à la même période, un ouragan (tempête au fonctionnement purement tropical, contrairement aux medicanes) s’approche de l’Europe. Cette fois-ci, au lieu de se transformer en tempête extra-tropicale et de toucher l’Irlande avec de fortes pluies et des vents très violents, l’ouaragan Leslie touchera terre au nord de Lisbonne la capitale portugaise en début de nuit. Il s’agit du cyclone tropical qui se sera le plus approché de l’Europe depuis le début des relevés modernes (permettant de déterminer avec précision si un cyclone est toujours bien tropical). Cela ne fait donc pas des siècles et il faut souligner cette nuance. Si les eaux sont en moyenne plus chaudes durant les prochaines décennies, alors les ouragans pourront plus facilement impacter la façade occidentale de l’Europe tout en gardant leurs caractéristiques tropicales. ce que cela implique ce sont des pluies bien plus violentes et des vents violents mais plus localisés que lorsque des tempêtes classiques nous touchent en hiver.

Le but de ce petit article est de faire un petit compte-rendu des records qui ont été battus à cause des puissants flux de sud anticycloniques provoqués par la pompe à chaleur mise en place au passage de ces ouragans. Déjà l’an passé lorsque Ophelia avait longé l’Europe, quelques records principalement décadaires furent battus et c’est à nouveau le cas cette année. Alors que chez nous, les records décadaires ont été approchés mais pas atteints, voici une petite liste non-exhaustive des records battus à l’étranger aujourd’hui ou ces deux derniers jours.

En France :

  • Paris-Montsouris monte à 27.2°c battant un record datant de 1921 (26.4°c) à une époque où les relevés se faisaient encore avec des abris totalement ouverts et pouvant sur-estimer un peu la valeur d’époque, ce qui rend ce record encore plus marquant.
  • Nancy monte à 27.1°c et explose son ancien record décadaire (25.4°c). cette valeur n’est qu’à un dixième du record mensuel qui date tout à fait logiquement du tout début du mois (27.2°c le 03/10/1985). De plus, avec 25.6°c avant-hier et 26.5°c hier, le record décadaire a donc été battu à trois reprises d’affilée. Ce coup de chaleur fut donc exceptionnel localement comme dans cette ville de l’est de la France.
  • Orléans, située au sud de Paris grimpe à 27.1°c et bat un record datant de 1990 également (26.4°c) 
  • 7 autres records décadaires ont eu lieu aujourd’hui entre autres à Charleville-Mézières, Metz, Melun, Luxeuil,…
  • Hier, ce ne sont pas moins de 17 records décadaires qui ont été battus avec même un record mensuel à Montluçon (30.6°c). Malgré tout certaines de ces stations n’ont que 30 bonnes années d’âge. Cependant de nombreux records ont été battu dans des stations qui prennent des relevés depuis 100 ans parfois plus. A l’échelle française, si on prend donc la moyenne nationale des températures (avec un certain nombre de stations dans tout le pays) les 11, 12 et 13 octobre furent les plus chauds depuis le début des relevés.
  • Avant-hier, deux records décadaires ont été battus entre autre à Bourges avec 28.6°c.

Aux Pays-Bas : 

  • Record national décadaire à Ell avec 28.1°c. Il s’agit des 28°c les plus tardifs dans le pays.
  • Ce fut un samedi exceptionnel dans le pays avec pas moins de 22 records décadaires donc 15 mensuels !

En Allemagne : 

  • Berlin-Tempelhof avec 25.7°c contre 24.4°c en 1967
  • 26.2°c à Cologne contre 25.0°c en 1970. Il n’avait jamais fait plus de 25°c aussi tard dans l’année dans ces deux villes allemandes.

En Angleterre : 

  • Cela demande encore confirmation mais le record décadaire national semble avoir été battu avec un très impressionnant 26.5°c à Donna Nook au centre-est du pays à la hauteur de Manchester et Liverpool.

En Suède : 

  • Malilla dans le sud du pays vient d’établir un nouveau record décadaire national avec 24°c. A noter qu’à l’échelle de la station il s’agit du record mensuel ! Le record mensuel national s’élevant à 24.5°c et datant de 1995.

En Norvège : 

  • Bergen, ville côtière est montée à 23.8°c et bat les 23.1°c datant de 2005. Un effet de Foehn y a eu lieu car c’est le seul record, il s’agit néanmoins d’un record mensuel et celui de tout le comté !

En Finlande : 

  • Il faudra surveiller la journée de demain car le record mensuel datant de 1985 s’élève à 19.4°c et il pourrait bien être battu avec les masses d’air trop chaudes de 12 à 16°c dans la région.

Alors que le semestre Avril-Septembre fut sans surprises le plus chaud (+1.79°c par rapport à la norme) depuis le début des relevés satellitaires en 1979, et ce en pulvérisant l’ancien record datant  de 2016 (+1.06°c), ce début de mois d’octobre ne va pas arranger grand chose à cette anomalie historique. Pour terminer cet article, soulignons que l’extension de la banquise arctique (qui ne fut pas aussi faible que ces dernières années lors du minimum (fin septembre) ayant suivi cet été relativement normal dans le grand nord) est en train de complètement se décaler de la courbe logique qui devrait ré-augmenter bien plus qu’actuellement. La glace a du mal à se reformer à cause de très fortes anomalies répétées depuis 3 bonnes semaines. Nous nous approchons désormais du record pour cette période de l’année avec juste 2012 comme dernier repère, l’année du minimum estival record.

Antoine.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.