lùmlnj,

Récit d’une nuit du 17 Août assez agitée..

Au vu des prévisions, il y avait un risque d’orage, mais celui-ci était limité à un statut de faible à modéré. Je me suis donc dit que je dormirais bien cette nuit ! Quand bien même qu’il y ait un orage fort, ça ne sera pas pour moi, pour ne pas changer… Et bien… Ce fut tout le contraire à partir de 2h35-2h40 du matin.

C’est à ce moment-là précis que je me suis réveillé en sursautant. Ce n’était pas mon réveil, mais bien quelque chose à l’extérieur qui en était responsable. Qu’est-ce que ça pouvait bien être ? Et bien, c’était ce fameux orage qui a balayé une grande partie de la province de Namur. Cet orage qui n’est pas imposant niveau grandeur sur le radar, qui fait peut-être 30 km² à vue d’œil. Mais pourtant ce fameux orage est quand même bien rouge sur le radar et va parvenir à me réveiller. En me réveillant, j’entends directement les grêlons taper très fort la toiture de la maison. Je me suis directement levé, direction la fenêtre et la, c’est une scène assez apocalyptique. Je ne vois pratiquement rien, j’entends les grêlons tomber d’une force inouïe, des éclairs toutes les 5 secondes, des rafales de vent très violentes et une pluie diluvienne ! Un magnifique car-wash grandeur nature 😃

Ensuite, j’ai un 2e réflexe, c’est d’aller voir sur le site de l’irm, le radar pour voir ce qui si passe exactement. Et là, je vois cette « tache » sur le radar qui est bien rouge…

Je me dis, en effet, c’est du très très costaud qui est au-dessus de nos têtes ! Passionné particulièrement d’orage, je me dis que je vais essayer de prendre une/des vidéo(s) mais malheureusement impossible d’ouvrir la porte d’entrée ou une fenêtre tellement le vent est puissant. D’ailleurs, les châssis de la maison n’ont pas su empêcher l’eau de s’infiltrer tellement cela chassait violemment dehors! Troisièment, j’effectue un bulletin de suivi sur la page afin d’avertir les régions bientôt concernées. Après une quinzaine de minutes, l’orage commence à s’éloigner… Je me recouche mais le ciel a continué à flasher dans tous les sens… Malgré cela, j’essaye de me rendormir, mais l’adrénaline était montée et le temps que celle-ci redescende, un autre orage est arrivé environ une bonne heure après!

Celui-ci était moins actif que le précédent… OUF ! De la pluie modérée, une activité électrique et du vent modéré, mais pas de grêle. Celui-ci passe assez rapidement et j’ai enfin pu retrouver mon sommeil… 

À 6 h 20, l’heure du réveil sonna ! Un peu la tête dans le chou, mais content d’avoir vécu un tel orage tellement cela faisait longtemps que je n’en avais pas vécu un aussi « beau ».

Dans une ambiance fort humide, c’est l’heure de me rendre au boulot sous une pluie modéré… Après 500 M parcourus, me voilà bloqué par un arbre…

Obligé de faire de mi-tour et de prendre une autre route… Cette autre route que je dois emprunter est remplie de feuilles, de branches. Une route très dangereuse. C’est comme ça que j’ai pu m’apercevoir des dégâts ça et là… Coulée de boue, objet volant dans la rue, les pompiers sur le qui-vive avec leurs tronçonneuses en train de couper des arbres, encore et encore. 

Une nuit que je ne suis pas près d’oublier de si tôt !

 

Gaëtan

Prévisions pour les 3 prochains jours – 16/08/2018

Bonsoir à tous, 

Cette nuit une ligne d’averses orageuses parfois intenses avec de fortes pluies et une activité électrique parfois forte traversera notre pays d’ouest en est ! Les régions de l’ouest et le centre du pays seront touchés entre 23h et 02h du matin tandis que que les régions de l’est devront attendre la fin de nuit et le tout début de matinée de vendredi. Soyez donc prudent si vous prenez la route cette nuit et notez que des phénomènes violents dus au vent ne sont pas exclus localement car le jet stream influencera les cellules orageuses qui se seront développées et les rendra potentiellement venteuses et électriques, le tout en pleine nuit avec une instabilité tout à fait modérée.

Vendredi, après l’évacuation des dernières averses, le ciel se dégagera par l’ouest du pays mais dans l’est et le sud il faudra attendre l’après-midi pour voir le soleil parfois la fin d’après-midi. Le temps restera donc sec (à l’exception d’une averse isolée dans l’extrême est du pays) mais le ciel plutôt mitigé malgré de très belles éclaircies passagères. Températures maximales comprises entre 19 et 23°c, tout juste de saison (1°c au dessus à vrai dire).

Samedi sera une journée bien ensoleillée avec tout au plus quelques cumulus de beau temps dans le courant de l’après-midi et seulement sur la partie ouest du pays. Températures maximales comprises entre 19 et 23°c à nouveau. 

Dimanche, le ciel sera un peu plus voilé et parfois un peu plus nuageux mais les températures grimperont à nouveau pour atteindre 22 à 26°c ! Le temps restera par contre sec.

Du point de vue de la sécheresse, les choses s’améliorent grâce aux averses de ces derniers jours. Même si la situation n’est pas prêt de revenir à la normale pour les sols, c’est un bon début. Il ne reste plus qu’à espérer que le temps ne soit pas trop sec durant cet automne. Malheureusement les pertes de rendement et les dégâts sur la végétations sont pour cette année irrécupérables. Par exemple de nombreuses jeunes pousses d’arbres ont été séchées et sont par conséquent complètement mortes. Les feuilles mortes sont parfois déjà très nombreuses et offrent des paysages de fin octobre comme dans le bois de Hal par exemple.

Bonne fin de soirée à vous et à très bientôt !

Antoine.

Discussion du risque orageux des prochains jours – 6/08

Après ce lundi et ce mardi caniculaires, la masse d’air va fortement s’instabiliser dès demain après-midi, tandis qu’un front froid approche par l’ouest. Il est précédé par des convergences des vents en basse couche qui forcent l’air à s’élever, tandis qu’en altitude on observe une accélération du flux favorable aux développements orageux.

La première carte ci-dessous montre les précipitations modélisées pour demain fin d’après-midi. Si le maximum d’activité orageuse devrait encore se trouver en France à ce moment, il est tout à fait possible que quelques orages locaux éclatent déjà sur nos régions à ce moment. Compte tenu des conditions qui règneront à ce moment sur la Belgique, les précipitations ne seraient pas très importantes, mais quelques chutes de grêle et de fortes rafales pourraient déjà être observées sous ces quelques cellules. On notera qu’il existe des incertitudes pour le massif ardennais: les très fortes chaleurs et le relief aidant l’ascension locale des masses d’air, des averses orageuses pourraient déjà s’y développer localement, et ce dès le milieu de l’après-midi. A noter que ces quelques cellules disparates constitueraient un type particulier d’orages typiques en période de canicule, à savoir des orages avec des bases nuageuses élevées et pouvant « tromper » la perception de distance que l’on peut en avoir. De plus, on en a eu la preuve lors de la canicule de fin juillet, ces orages locaux et disparates ne sont pas dénués de force.

Dans la nuit de mardi à mercredi, de manière assez classique, des orages un peu plus étendus, généralement modérés (localement forts) progresseraient davantage dans l’intérieur des terres. Ceux-ci devraient cependant faiblir chemin faisant en raison de la baisse de l’instabilité liée à la baisse classique des températures avec l’avancée de la nuit. En clair, les provinces de Limbourg et de Liège nous semblent à l’heure actuelle les moins concernées par ce risque orageux (ce qui ne veut pas dire qu’il n’y en aura pas; ils seront plus faibles et moins étendus sur cette partie de la Belgique).

Mercredi, nous retrouverons temporairement du calme, sauf près des frontières allemandes et luxembourgeoises où un orage (faible à modéré) sera encore possible.

Par contre, nous en parlions déjà hier, une deuxième vague orageuse semblait s’annoncer pour jeudi, mais restait incertaine. Désormais, les modèles sont assez nombreux à entrevoir cette vague, de telle sorte qu’elle peut être considérée comme franchement possible. Le contexte de ce jeudi serait assez particulier avec la remontée d’une dépression naissante (onde dépressionnaire) véhiculant un large secteur chaud (le coin à l’est des fronts chauds et froids dessinés sur la carte) rempli d’air très instable. En altitude, on notera davantage de dynamique que mardi et mercredi, avec notamment la présence d’un fort courant Jet susceptible de doper les orages. Ce n’est donc pas pour rien que certains modèles réagissent fortement en montrant le passage brutal d’un système orageux très bien constitué dans le courant de la journée de jeudi. En l’état, des précipitations abondantes et passagères mais surtout de fortes rafales de vent seraient possibles sous un tel système. Toutefois, l’incertitude restante provient de l’état d’intensification de la dépression au moment où elle passera sur nos régions. Si elle est moins creusée, la dynamique en sera moins prononcée, et les orages plus mous, voire peu présents en ne laissant la place qu’à un gros paquet pluvieux vaguement orageux. Il conviendra dès lors de repréciser ce risque mercredi, une fois la première vague orageuse de demain après-midi et soir passée.

Prévisions pour les prochains jours – 28/07

Bonsoir 🙂

La canicule est donc derrière nous, pour autant on ne peut pas dire que les prochains jours s’annoncent mauvais, loin de là. Hormis les régions côtières qui seront davantage soumises à des passages nuageux, le soleil devrait rester l’élément dominant de nos journées, et les maximales resteront légèrement au-dessus des normales de saison.

Petit passage en revue de la carte ci-dessous pour comprendre de quoi il retourne. Elle montre la position des fronts, dépressions et anticyclones attendue pour demain midi. On retrouve le front froid passé ce matin au niveau de la Scandinavie, et une nouvelle perturbation arrive sur la Manche.

Toute la journée de ce dimanche, nous aurons donc un dégradé nuageux: ciel peu nuageux sur le sud-est, moyennement nuageux sur le centre et complètement bouché sur le nord-ouest. Si quelques gouttes pourront déjà être observées dans l’ouest en matinée, c’est en après-midi que ces pluies seront les plus présentes. Les quantités ne seront par contre pas très importantes. Les maximales seront comprises entre 22-23°C près des côtes et 26-27°C dans l’est et le sud (un peu moins en Ardenne). En fin d’après-midi, le ciel se dégagera nettement sur le sud du pays.

Lundi, à nouveau pas mal de nuages sur l’ouest et davantage d’éclaircies sur l’est et le sud. En matinée, quelques pluies seront observées sporadiquement sur l’ouest, puis ces ondées progresseront vers l’est dans l’après-midi. Leur passage sera rapide, mais localement quelques coups de tonnerre pourront se faire entendre. Maximales de 26 à 31°C.

Mardi, le ciel sera davantage chargé, et ce en toutes régions. Quelques averses parfois orageuses pourront être observées, mais la plupart du temps, le temps restera sec. Maximales de 22 à 29°C.

Bonne soirée!

Retour sur la canicule et les orages

La dernière décade de juillet, en plus de la sécheresse, a été marquée par une canicule remarquable mais non exceptionnelle (sauf exceptions locales). Elle rentre dans les critères de vague de chaleur telle que définie par l’IRM (cinq jours à plus de 25°C dont trois à plus de 30°C). Ce coup de chaud est lié à la persistance d’un puissant anticyclone d’altitude sur la Scandinavie (il s’y trouve depuis un moment) et à la plongée d’une dépression sur l’Atlantique, orientant un flux d’air très chaud d’origine tropicale sur nos régions (20°C à 850 hPa – 1550 mètres d’altitude).

Géopotentiel* à 500 hPa et pression au niveau de la mer le 27 juillet à 2h00 (source: Meteociel).
 
Le 24 juillet est la première journée réellement chaude, et aussi la première de l’année au cours de laquelle Uccle atteint les 30°C, preuve s’il en est que le temps chaud que nous connaissons depuis deux mois est plus interminable qu’intense. On note 33,1°C à Kleine-Brogel, 33,0°C à Angleur, 32,2°C à Hastière, 31,4°C à Gosselies, 31,3°C à Ernage et 30,9°C à Uccle. La nuit suivante est chaude, en plusieurs stations le mercure ne descend pas en-dessous de 20°C.
 
Le 25 juillet, les températures sont plus élevées: 35,0°C à Angleur, 34,8°C à Kleine-Brogel, 32,8°C à Uccle, 32,6°C à Gosselies, 32,3°C à Ernage, 32,2°C à Dourbes. Malgré l’air sec des basses couches, quelques orages éclosent ça et là dans l’après-midi, avec des bases nuageuses très élevées (Hesbaye, Entre-Sambre-et-Meuse, Condroz et Ardenne dans une moindre mesure). Une petite zone de convergence assez mal définie semble en être à l’origine.
 
Le 26 juillet est encore plus chaud et voit quelques stations égaler ou établir un nouveau record absolu de température (c’est le cas notamment de Zaventem et de Beauvechain). On relève 36,2°C à Angleur, 34,3°C à Bierset, 31,7°C à Saint-Hubert, 35,4°C à Uccle, 35,7°C à Beauvechain, 35,9°C à Gosselies, 36,4°C à Hastière, 35,1°C à Florennes, 35,9°C à Dourbes, 35,4°C à Ernage et 33,9°C à Buzenol. Une nouvelle fois, malgré de l’air sec, des orages faibles à modérés éclatent ça et là, notamment du côté de Liège où de la grêle est signalée. En fin d’après-midi, Bruxelles et Charleroi connaissent chacune un orage assez fort, avec de la grêle. La foudre frappe deux maisons dans le nord de Charleroi, et une rafale de 91 km/h est relevée à l’aéroport de Zaventem. A nouveau, une convergence assez mal définie pourrait avoir contribué à l’organisation de ces orages. Il tombe 30 mm de pluie à Uccle, menant ça et là à quelques débordements.
 
L’orage de Charleroi, vu depuis le nord-est de Namur. L’air sec en basse couche permet à la base du cumulonimbus d’être très élevée et d’être ainsi visible de très loin (auteur: Le Chroniqueur météo).
 
Le 27 juillet est thermiquement similaire à la veille, mais aussi la dernière journée de la canicule. Un front froid approche par l’ouest, précédant des courants maritimes moins chauds. La nuit du 26 au 27 est remarquable; à Bierset la température ne descend pas en-dessous de 24,0°C. L’après-midi, on relève 35,4°C à Uccle, 35,9°C à Gosselies, 35,1°C à Dourbes et à Ernage, 35,8°C à Bierset, 33,5°C à Buzenol, 31,7°C à Saint-Hubert, 37,0°C à Kleine-Brogel et 38,2°C à Gand.
 
Dans l’après-midi, à l’instar des jours précédents, l’instabilité est suffisante pour générer des orages épars sur le sud et l’ouest du pays. Un orage assez fort se produit entre Charleroi et Waterloo, avec localement de la grêle. En soirée, l’approche du front froid précédé de lignes de convergence génère une série d’orages localement forts qui remontent du nord de la France sur l’extrême ouest du pays. Un autre orage local éclate sur la Hesbaye.
 
La nuit suivante et tôt le lendemain matin, le front avance sur le pays, donnant encore l’un ou l’autre faible orage ça et là.
 
 
*Le géopotentiel exprime l’altitude à laquelle il faut monter pour trouver une pression donnée. Plus cette altitude est haute, plus la masse d’air est anticyclonique, plus elle est basse et plus la masse est dépressionnaire.

Prévisions pour les prochains jours – 22/07

Bonjour à tous 🙂 Vous en aurez sans doute entendu parler, non seulement la sécheresse continue mais nous allons aussi au devant d’un coup de chaleur prononcé.

Ce lundi sera bien lumineux, sauf si on excepte le sud du pays où quelques nuages seront présents dans l’après-midi essentiellement, ainsi que près des frontières des Pays-Bas. Maximales de 25 à 30°C.

Mardi, le ciel sera peu nuageux en matinée, puis des cumulus bourgeonneront dans l’après-midi. Localement, l’une ou l’autre averse orageuse sera possible, mais ce risque est vu comme limité pour le moment. Il fera très chaud avec des maximales de 27 à 32°C.

Mercredi, le temps sera peu à moyennement nuageux en matinée, puis dans l’après-midi et comme la veille, certains nuages prendront de l’ampleur et localement, on pourra avoir l’une ou l’autre averse orageuse. Elles pourraient être un poil plus consistantes que la veille, mais il faudra repréciser cette possibilité dans les prochains jours. Maximales de 28 à 34°C, et comme le montre le modèle Arpège, une pointe à 35°C n’est pas impossible, en Campine notamment.

Jeudi, le coup de chaleur pourrait atteindre son apogée, avec des maximales dépassant les 30°C en de nombreuses régions et pouvant pointer localement à 34°C. Ces maximales seraient à peine moins élevées ou égales pour vendredi, mais il existe pour ce jour des incertitudes liées à l’arrivée d’orages ou non.

Bonne après-midi!

Températures maximales prévues par le modèle GFS pour jeudi (source: Météociel).

 

Prévisions pour les prochains jours – 18/07

Bonjour à tous 🙂 Voici vos prévisions pour les prochains jours.

Du côté de la situation atmosphérique, rien ne bouge réellement. Un petit front froid est bien passé sur le pays hier et se trouve maintenant sur l’Allemagne. Toutefois, l’air à son arrière est déjà bien réchauffé, ce qui fait que la baisse des températures est peu importante. Et comme on le voit sur la Bretagne, un nouveau noyau anticyclonique se constitue, garantissant la poursuite du temps sec.

Carte des fronts à 2h00 ce 18 juillet (source: KNMI).

 

On notera toutefois la présence de dépressions sur l’Espagne et le nord de l’Algérie (les L), responsables d’une certaine activité orageuse. Ces dépressions prendront la route de nos régions d’ici la fin de la semaine.

Ce mercredi, pas grand chose à dire. Ciel peu nuageux partout en matinée, un poil plus chargé cet après-midi, mais toujours dans une ambiance bien lumineuse. Les maximales seront comprises entre 23 et 27°C.

Ce jeudi sera assez semblable. Dans un premier temps, un ciel bien clair, sauf près des côtes où l’on pourra avoir quelques brumes au lever du jour. L’après-midi, davantage de nuages, mais à nouveau l’impression laissée restera bonne. Maximales de 24 à 29°C.

Vendredi, cela se gâte. De l’air plus chaud mais plus instable arrivera de France, avec un risque d’averses orageuses locales à la clé. Ailleurs, le ciel sera généralement moyennement nuageux. Maximales de 26 à 31°C.

Samedi, toujours un risque orageux, tout au long de la journée. Maximales de 23 à 28°C.

Bonne journée!

 

Prévisions pour les prochains jours – 16/07

Bonjour à tous 🙂 C’est sous le ciel représenté par la photo ci-dessous que j’écris ce bulletin. Ces nombreux cirrus blancs indiquent la présence d’une perturbation juste à l’ouest de nos régions. Certains de ces cirrus montrent aussi un peu d’instabilité en altitude. D’ailleurs, dans les prochaines heures, ce soir et la nuit prochaine, on pourra avoir localement une averse éventuellement accompagnée de quelques éclairs.

Demain, nous retrouverons en matinée un temps peu à moyennement nuageux. Progressivement, ces nuages glisseront vers l’est et n’intéresseront plus que la moitié sud-est du pays dans l’après-midi, tandis qu’ailleurs le ciel sera pratiquement bleu. Sur l’est, on pourra avoir l’une ou l’autre averse accompagnée d’un coup de tonnerre. Les maximales seront comprises entre 23 et 28°C.

 

Mercredi, ciel peu nuageux dans l’ensemble, une journée pleinement estivale avec des maximales de 24 à 29°C.

 

Jeudi, un peu plus de nuages d’altitude, mais dans l’ensemble la journée restera très belle. Les maximales seront comprises entre 26 et 31°C.

 

Bref, le beau temps est encore là pour un moment, mais le manque de pluie commence à devenir franchement problématique par endroits. Une situation qui n’est donc pas prête de s’arranger.

 

Bonne fin d’après-midi!

Prévisions pour les prochains jours – 11/07

Bonsoir! Voici vos prévisions pour les prochains jours.

 

Ce jeudi sera assez semblable à aujourd’hui, à savoir assez bien de nuages. Comme montré par les deux cartes ci-dessous et tirées du modèle Arome, la grisaille sera bien présente demain matin, essentiellement au nord et sur le sillon Sambre-et-Meuse. L’Ardenne et la Lorraine belge seront à l’écart de cet air humide, d’où une grisaille moins présente. Progressivement, cette plaque de nuages bas se dissipera, mais après de belles éclaircies en fin de matinée, nous verrons le ciel à nouveaus se charger, avec comme aujourd’hui des nuages assez nombreux mais laissant transparaître quelques coins de ciel bleu. Localement, une petite ondée sera possible. Sur les régions côtières, le ciel sera franchement plus dégagé. Les maximales seront comprises entre 22 et 27°C.

Nébulosité entrevue demain matin par le modèle Arome, avec les nuages bas en rouge. Source: Meteociel

 

Nébulosité entrevue par le modèle Arome pour demain après-midi. En rouge les nuages de basse altitude, en jaune/vert ceux de moyenne altitude. Source: Meteociel

 

Vendredi, il y aura à nouveau beaucoup de grisaille sur le nord-ouest et le centre du pays en matinée. Par la suite, elle laissera place aux éclaircies déjà présentes ailleurs. Dans l’après-midi, avec l’instabilité en augmentation, des averses orageuses éclateront sur le sud de la Belgique. Il faudra en préciser la localisation et l’intensité. Les maximales seront comprises entre 23 et 28°C.

Samedi, après la dissipation de quelques plaques de grisaille plus restreintes que les jours précédents, le ciel sera généralement peu à moyennement nuageux, mais à nouveau quelques ondées orageuses pourront éclater sur le sud dans l’après-midi. Les maximales seront comprises entre 24 et 28, voire localement 29°C.

Pour la suite, après un dimanche plus calme mais chaud (très localement 29-30°C), la tendance orageuse se renforcera pour les après-midis et soirées de lundi et de mardi. Nous en reparlerons d’ici là.

Bonne soirée!

Prévisions à 3 jours – 03/07/2018

Bonsoir,

Demain, en matinée le temps sera sec et le ciel bien dégagé avec la présence de quelques nuages d’altitude. Dans le courant de l’après-midi et en début de soirée, pour la première fois depuis un bon bout de temps, quelques orages restant tout à fait modérés pourront se développer principalement en Wallonie et plus particulièrement sur les trois provinces du sud-est de la Belgique alors que c’est en Flandre que la pluie se fait le plus attendre. En effet la sécheresse y devient préoccupante au point que des mesures commencent à être prises pour limiter la consommation d’eau et les potentiels départs d’incendies. Les températures resteront presque caniculaires avec de 27 à 31°c au meilleur du jour (8°c au dessus des normales). Notez que quelques orages localisés pourraient tout de même se déclencher en Flandre et apporter de fortes pluies en quelques minutes, sur Bruxelles donc aussi même si la probabilité de tels événements reste faible pour ce 04 juillet. Dans tous les cas les seules fortes pluies brèves de ce mercredi ne suffiront pas à enrayer le début de sécheresse qui concerne la Flandre.

Jeudi, Beaucoup de chaleur dès la matinée mais une ambiance parfois fort humide avec pas mal de nuages d’altitude et quelques gouttes ultra-isolées dans le sud du pays. Jeudi après-midi, alternance de nuages et d’éclaircies avec toujours très peu de vent et de la chaleur (25 à 29°c). Un faible risque d’averse à caractère potentiellement orageux sera à signaler pour le sud et l’est du pays à nouveau. Un orage ailleurs n’est pas exclu mais le risque est limité et n’hésitez pas à suivre nos prochaines publications ainsi que celles de notre partenaire Belgorage pour être au courant des dernières prévisions orageuses. 

Vendredi, Un franc soleil toute la journée avec de rares cirrus en haute altitude. Températures comprises entre 23 et 28°c et les sols continueront de s’assécher.

Pour la suite, la situation ne va pas s’améliorer du point de vue de la sécheresse, pour les 10 prochains jours au moins le temps devrait rester sec pratiquement partout et aucune réelle dégradation n’est prévue pour le moment. Les températures vont bien souvent osciller entre 25 et 30°c et le mois de juillet sera donc probablement très chaud sauf si la deuxième moitié du mois présente une anomalie froide contraire à l’actuelle mais cela semble peu probable. Il s’agira alors du quatrième mois consécutif anormalement chaud. La barre des 30°c sera peut être dépassée d’ici le 15 juillet et il n’est pas exclu qu’on s’approche des 35°c aux alentours de la fête nationale française ! Pour la deuxième moitié du mois de juillet il est encore impossible de s’avancer et de prévoir le retour de la pluie. En attendant faites le plein de vitamines D et protégez votre peau des coups de soleil !

Ci-jointe, la carte de l’IRM datant d’aujourd’hui et prévoyant l’évolution de la situation de l’état des sols pour les dix prochains jours. Les régions en brun foncé subiront très probablement des restrictions quant à la consommation d’eau et si vous habitez dans ces zones faites bien sûr attention à ne pas jeter vos cigarettes par terre ainsi que faire des bbq en forêt. En Campine, l’alerte rouge pour le risque d’incendie vient d’ailleurs d’être lancée et les premières restrictions d’eau concernent de nombreuses communes flamandes. 

Bonne fin de soirée à vous et à bientôt,

Antoine.