Info météo à l’assaut du groenland.

LA FIN DE L’AVENTURE POUR NOS 3 AMIS FRANÇAIS AU GROENLAND. 🔚

Bonjour,

Cela fait maintenant plus d’un mois qu’ils ont entamé leur périple sur la côte ouest du Groenland, à Kangerlussuaq. Après 4 tempêtes dont parfois 2-3 jours d’affilée à rester sous tente, un peu plus de 500km parcouru à ski et des températures descendant parfois en-dessous de -30°C, les voilà à quelques dizaines de kms seulement d’Isortoq, leur objectif initial sur la côte est.
Malheureusement, demain leur aventure prendra fin pour plusieurs raisons. Premièrement, leur avion étant prévu le 17 mai, ils ont pris trop de retard que pour pouvoir arriver à temps. Deuxièmement, les températures élevées de ces derniers jours on rendu la neige impraticable (dégel) en-dessous de 1000m d’altitude environ pour la pratique du ski, surtout avec une grosse charge à faire glisser. Vers 15h00 locale demain, un hélicoptère viendra alors les chercher à 1600m d’altitude dans cette immensité blanche. Pour tout vous dire, je prévois des conditions peu nuageuses, environ -5°C et un vent modéré de nord-est pour ce timing très important.
C’est donc loin d’être un échec pour les 3 aventuriers qui auraient pu aller jusqu’au bout avec des conditions un peu plus favorables. De notre côté, nous sommes fiers d’avoir pu les aider dans la réalisation de ce formidable exploit. Ça n’a pas toujours été facile mais je pense que notre travail a été largement apprécié, surtout dans les moments délicats.

Merci pour votre suivi assidu. Nous tenons également à remercier Wim, un météorologue de l’IRM pour son aide précieuse, notamment pour la première semaine de prévision. Enfin, un grand merci aux 3 aventuriers (Jeff, Jack, François) et au responsable transmission (Jacques) pour leur confiance.

Retrouvez encore plus d’infos sur l’aventure en suivant ce lien: http://lavieneuve.123siteweb.fr/419135463

Michael – Info Météo, Hubert – Info Meteo, Yves – Info Météo et Olivier.

———————————————————————————–
NOS 3 AMIS FRANCAIS DANS LA DIFFICULTE AU GROENLAND. 🌬💨

(re)Bonjour ,

Le titre en dit long sur leur état d’esprit en ce moment, en effet, de mercredi à vendredi passé nos camarades sont restés bloqués dans leur tente. A cause d’un vent à nouveau tempétueux et des chutes de neige faibles mais continues rendant la visibilité presque nulle.
Il faut dire qu’ils se trouvent actuellement très proche du sommet de l’inlandsis à environ 2400m d’altitude, les conditions y sont très difficiles. Heureusement depuis hier, celles-ci se sont nettement améliorées et aujourd’hui ils profitent même du soleil et de températures pas trop froides flirtant avec les -5°C.
Pour ces prochains jours, on attend un renforcement du vent pour mardi qui pourrait une nouvelle fois retarder leur avancée.
Indépendamment de nos prévisions météo qui, selon leur feedback, correspondent la grande majorité du temps à la réalité, ils pourraient ne pas rejoindre leur point d’arrivée (Isortoq) à temps. Leur avion de retour étant prévu le 17 mai, les périodes de grands vents ont trop ralenti leur avancée que pour pouvoir arriver avant cette date.
Ils seraient donc récupérés anticipativement par des mushers (équipages en chiens de traineau) à environ 100km d’Isortoq.

Même s’ils n’arrivent pas au bout, on pourra malgré tout les féliciter pour leur parcours qui aura été loin d’être paradisiaque. D’ailleurs, je suis persuadé qu’au moment où je rédige ces lignes, ils rêveraient d’avoir les mêmes conditions que nous aujourd’hui.

Bonne fin de w-e, à tantôt 20h pour la prévision détaillée à une semaine .

Michael – Info Météo.

————————————————————————————-
« INFO MÉTÉO A L’ASSAUT DU GROENLAND » ❄️ 🏂

C’est un exercice tout à fait particulier et difficile auquel l’équipe d’Info Météo va être confronté dans les prochaines semaines. En effet, début de cette année, une équipe de Français amoureux de la montagne et des ambiances polaires nous a contacté pour l’aider dans une expédition plus que sportive : la traversée du Groenland à ski et sans assistance, sur les traces de Paul-Emile Victor qui avait réalisé l’exploit il y a maintenant 80 ans (voir le trajet ci-joint). Bien évidemment, cette aide est strictement météorologique, elle tourne autour de l’analyse des modélisations atmosphériques des conditions très particulières qui régneront durant la traversée d’environ 600km. Pour ce faire, Wim De Troyer a accepté de rejoindre notre groupe de prévisionnistes composé de Hubert, Michael, Olivier et Yves. C’est un météorologue expérimenté de l’IRM et internationalement (re)connu dans le milieu aérostier pour avoir routé notamment le Solar Impulse, mais également assister l’équipe de Fribourg Freiburg Challenge lors de la célèbre Gordon Bennett. Nous le remercions beaucoup, son « expérience tout-terrain » s’avèrera être une aide précieuse pour mener nos amis aventuriers jusqu’à destination.

En effet, affronter l’inlandsis demande évidemment une bonne connaissance des conditions météos qui seront rencontrées. Les températures forcément polaires sont classiques dans cette région, mais c’est le vent et la visibilité qui seront des paramètres majeurs et leur anticipation contribuera à la réussite de l’expédition. Notre rôle sera donc de communiquer ces conditions à Jacques, un membre de l’équipe resté en France qui les transmettra aux 3 sportifs par téléphone satellite. Pour entretenir une certaine continuité dans la prévision, à tour de rôle nous assurerons chacun plus ou moins une semaine de support.

Bien entendu, c’est un plaisir pour nous de nous confronter à une telle analyse, et nous espérons faire de notre mieux afin que l’équipe de « malades du Grand Nord », comme ils se surnomment, puisse évoluer dans les meilleures conditions. Notre tâche sera particulièrement ardue, étant donné que lors de conditions spécifiques, de puissants vents catabatiques flirtant jusqu’à 200 km/h peuvent dévaler les pentes glacées groenlandaises. Ceux-ci sont dus à l’air froid accumulé pendant les longues nuits d’hiver au centre de la calotte, cet masse d’air arctique plus lourd que son environnement, n’a d’autres échappatoires que de descendre vers les côtes. C’est aussi un honneur que d’être choisi pour aider (bénévolement) ces aventuriers. Cela montre que notre travail est apprécié et que notre sérieux ne fait aucun doute. Nous leur rendrons donc l’appareil du mieux que nous pouvons.

Bien entendu, nous comptons vous tenir au courant de nos analyses et de la traversée polaire. A l’heure où nous vous parlons, l’équipe est déjà sur la côte Ouest du Groenland, à Kangarlussaq où il fait -8°C. Leur long périple commencera le samedi 15 avril et devrait se terminer 1 mois plus tard en fonction des conditions météos. Souhaitez-nous bonne chance pour l’analyse météorologique et surtout à eux pour l’exploit sportif (voici leur page: Groenland 2017).

L’équipe Info Meteo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.