Records de chaleur et grêle dans le Sud de l’Afrique

Chaleurs extrêmes ont écrasé les pays du Sud de l’Afrique, comme le Botswana, le Zimbabwé, et l’Afrique du Sud. De nombreux records ont été battus et ceci fut à la source de sévères orages.

En Afique du Sud, le 6 janvier, les températures sont montées très haut avec des records absolus dans plusieurs villes importantes comme Johannesbourg, capitale économique du pays, Pretoria, capitale administrative, et Bloemfontein, sixième ville d’Afrique du Sud.

(Source : Etienne Kapikian/Twitter)

Dans l’hémisphère austral, le mois de janvier est traditionnellement le mois le plus chaud. Mais Johannesbourg a pulvérisé son ancien record datant du … 11 novembre 2015 de 1.8°, démontrant ainsi que l’Afrique du Sud supporte de fortes chaleurs depuis plusieurs mois.Au Botswana, le record national absolu de chaleur a été battu à Werda avec 43.0°, battant celui du 19 novembre 1961 établi à Tsabong (42.6°).

Le 7 janvier, ces records furent encore améliorés à Pretoria et Johannesbour en Afrique du Sud, mais aussi à Maun au Botswana (43.8°).

 (Source : Etienne Kapikian/Twitter)

D’une manière générale, 51 stations du Sud de l’Afrique ont battu leur record absolu de chaleur en ce début janvier
 
 (Source : Keraunis/Twitter)
 
La chaleur accumulée dans ces régions a ensuite provoqué de puissants orages fortement grêligènes, comme ici à Johannesbourg où les rues ont été recouvertes de 30 centimètres de grêle :
 
(Source : CatNat.net)
 
 

Laisser un commentaire