Septembre 2014

Voici en annexe les chiffres à retenir de ce mois de Septembre 2014, on notera la température aussi bien maximale que minimale anormalement élevée. 



Mais ce qui est le plus remarquable c’est la quantité de précipitation tombée sur le mois qui est considérée comme exceptionnellement basse ( record 9,2mm en 2001). 

Ces données ont été reprise de l’IRM, référence en la matière en Belgique. Des relevés sont collectés par l’institut à peu près sans discontinuité depuis 1833 faisant une base de valeur pour la climatologie, Uccle étant le lieu choisi. 


Si l’on se penche un peu plus sur la position des centres de pression durant ce mois nous comprenons aisément ces écarts par rapport à la normale. En effet, la première moitié du mois à été dominée par un anticyclone ancré sur la Scandinavie drainant une masse d’air assez chaude et sèche continentale de NNE ( flux majeur de ce mois). Au début de la deuxième quinzaine, celui-ci s’est décalé vers la Russie, nous étions alors situés entre la zone de haute pression et une dépression atlantique amenant un flux de sud mou vers nos régions, le mercure continuait de monter. 


A la fin de la période, une dépression qui concernait le nord de l’Europe a étendu son influence vers nos régions pour quelques jours, dans un flux septentrional les températures ont temporairement baissé et quelques perturbations on pu s’infiltrer. 


Juste avant début Octobre l’anticyclone des Açores a étiré une dorsale vers l’Europe de l’ouest asséchant à nouveau la masse d’air.


C’est donc un beau « pied de nez » à ceux qui criaient à l’été pourri, voir l’article de notre blog à ce sujet:http://infometeobelgique.blogspot.be/2014/09/anthologie-de-la-desinformation.html
Surtout qu’Octobre est lui aussi bien parti pour être pourvoyeur d’écarts importants, reste à savoir si cette relative douceur va s’éterniser au-delà de l’hiver ou au contraire si celui-ci va se révéler froid et neigeux, les spéculations peuvent commencer…


 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.